Qu'est-ce-que l'aromathérapie ?

UTILISEZ L'AROMATHERAPIE CONTRE VOS MAUX DU QUOTIDIEN

 

L’aromathérapie est une méthode thérapeutique basée sur l’utilisation des huiles essentielles. Les huiles essentielles sont les essences volatiles extraites des plantes aromatiques par un procédé de distillation. Selon l’espèce végétale dont elles sont extraites, différentes vertus thérapeutiques peuvent leur être attribuées. Très puissantes, leur utilisation nécessite des connaissances et un certain nombre de précautions.

 

La notion d’aromathérapie a été décrite pour la première fois en 1928 par un scientifique français, René-Maurice GATTEFOSSE. Elle correspond à l’utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques. Il s’agit d’une médecine douce et naturelle, qui repose sur les activités pharmacologiques des différents composants présents dans les huiles essentielles.

 

L’aromathérapie scientifique, encore appelée l’aromatologie, est l’étude des huiles essentielles et de leurs vertus. Cette science se base sur une méthodologie rigoureuse et des données scientifiques obtenues en laboratoire.

 

Pourquoi utiliser l’aromathérapie ?

 

Il est difficile d’établir avec certitude une liste des effets de l’aromathérapie tant les controverses sont nombreuses. Les aromathérapeutes la conseillent cependant pour : 

 

  • diminuer les états de stress et d’anxiété
  • réduire les symptômes de dépression et de démence
  • traiter les insomnies légères
  • traiter certaines démangeaisons (prurit)

Certaines huiles sont aussi reconnues pour leur action antiseptique.

 

Contre-indications à l’aromathérapie

 

Ce n’est pas parce que l’aromathérapie repose sur des composants naturels qu’elle n’est pas dangereuse. Comme tout principe actif, les extraits aromatiques doivent être maniés avec précaution.

L’application des huiles essentielles nécessite quelques précautions d’usage. Elles ne doivent pas être appliquées sur les muqueuses (yeux, bouche, nez, oreilles, vagin). Certaines huiles sont également photosensibilisantes. Une exposition au soleil après application est donc à proscrire.

 

  • L’aromathérapie est contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes.
  • Elle est généralement contre-indiquée pour les personnes souffrant d’allergies respiratoires de type asthme.
  • Certaines huiles sont également interdites aux bébés et aux enfants de moins de trois ans.
  • Par précaution, chez les enfants entre 3 et 12 ans, on dilue les huiles deux fois plus que pour les adultes.

 

Il est important de respecter la posologie et la durée de la prise. L’utilisation d’une même huile essentielle sur une longue durée (plus d’un mois) peut s’avérer mortelle. Chaque année, une vingtaine de cas d’intoxication est recensée en France. En cas de doute, demandez l’avis de votre pharmacien ou de votre médecin traitant.

 

Comment se déroule une consultation en aromathérapie ?

 

La consultation d’un aromathérapeute n’est pas obligatoire pour acheter ses huiles essentielles. Cependant, on ne saurait que trop la conseiller pour éviter les intoxications. A titre de rappel, la vente des essences provenant de l’absinthe, la petite absinthe, l’armoise, le cèdre, l’hysope, la sauge, la tanaisie ou le thuya, est réservée exclusivement aux pharmaciens.

La consultation chez l’aromathérapeute a pour objectif d’identifier la demande du sujet. Lorsqu’il n’est pas médecin, l’aromathérapeute n’est pas habilité à poser un diagnostic, mais il peut demander au patient de faire des analyses complémentaires.

Afin d’éviter les intoxications et les effets indésirables, l’aromathérapeute évalue les fragilités de terrain chez le patient. Il demande systématiquement les antécédents médicaux, les allergies ou les problèmes héréditaires. Il effectue enfin des tests cutanés d’huiles essentielles (diluées) afin d’évaluer votre tolérance.

 

Comment choisir son spécialiste en aromathérapie ?

 

Les aromathérapeutes sont généralement des médecins généralistes ou spécialistes, sages- femmes ayant suivi une formation en aromathérapie. Les praticiens en aromathérapie, en revanche, ne sont pas médecins. Ils ont suivi une formation dans un cursus proposé par certaines universités de pharmacie ou par des instituts privés. Enfin, si vous avez envie de vous former à la pratique de l’aromathérapie, sachez que certaines écoles privées proposent des weekends ou des stages de formation.

Comme vous l’avez compris, il n’y a pas de formation diplômante reconnue par l’Etat en aromathérapie, et les formations existantes sont très variées. Il est donc essentiel de se renseigner auprès de son médecin traitant ou de sa pharmacie qui pourra vous rediriger vers un spécialiste de l’aromathérapie.

Si vous décidez de ne pas consulter avant l’achat de vos huiles essentielles, il est nécessaire de se renseigner au préalable sur leurs propriétés, leur provenance et leur qualité. Les informations suivantes doivent obligatoirement figurer sur un flacon d’aromathérapie :

 

  • le nom commun de la plante ;
  • le nom latin utilisé en botanique (afin de ne pas confondre deux espèces cousines, dont les propriétés sont très différentes) ;
  • le lieu d’origine ;
  • la partie de la plante utilisée (feuille, fleur, racine) ;
  • le chémotype, c’est-à-dire sa catégorie biochimique.

⬇ ET VOUS ? PARTAGEZ VOS MEILLEURS ASTUCES D'AROMATHERAPIE ICI ⬇

aromatherapie

Poster un commentaire

Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..