Les différents mode de diffusion

Bien que volatils, les composés aromatiques des huiles essentielles sont un peu casaniers. Ils ont bien besoin qu’on leur donne un petit coup de pouce pour se lancer à l’aventure dans l’air de la maison. Et c’est là que les diffuseurs ont un rôle à jouer.

Vous allez découvrir les différents modes de diffusion possible pour nos huiles essentielles favorites.

-

-

LA DIFFUSION PAR CAPILLARITE

Constitués de matière absorbante, les diffuseurs utilisant ce principe capturent les huiles essentielles puis les libèrent lentement grâce à la chaleur ambiante. Leur rayon d’action n’est pas très étendu et ils sont utiles principalement pour les lieux confinés (placard, réfrigérateur, toilettes). Pour parfumer la maison, les tiges de bambou reposent sur le même principe, mais les huiles essentielles doivent être préalablement diluées dans un solvant.

bruleurparfum

LA DIFFUSION PAR LA CHALEUR

Les brûle-parfums sont de petits ustensiles en céramique décorative. Ils sont constitués d’un compartiment accueillant une petite bougie, surmonté d’une coupelle où l’on verse les huiles essentielles. Ils ont l’avantage d’être très abordables et de fonctionner sans électricité. En revanche, en chauffant les huiles essentielles, ils peuvent altérer leurs composants voire générer des dérivés toxiques. Ils conviennent donc aux personnes qui ne pratiquent qu’épisodiquement la diffusion des huiles essentielles, pour parfumer la maison (quelques rares fois dans l’année). Pour une meilleure sécurité d’emploi, remplissez préalablement la coupelle avec une ou deux cuillers à café d’eau dans laquelle vous déposerez cinq à six gouttes d’huile essentielle. Allumez ensuite la bougie, en évitant tout contact avec la coupelle. Il existe également des diffuseurs électriques reposant sur le même principe de chauffage, mais qui assurent une chaleur douce et régulée (ne dépassant pas 40*C), plus respectueuse de la qualité des huiles essentielles. Toutefois, leur prix peut s’approcher de celui d’autres modèles utilisant des modes de diffusion à froid, largement préférables.

ventilation

DIFFUSION PAR VENTILATION

Destinée plutôt à de petits appareils « nomades », cette méthode respecte parfaitement les huiles essentielles. Celles-ci sont propulsées dans l’air grâce à un petit ventilateur, alimenté soit sur le secteur, soit via une prise USB. La diffusion étant peu étendue et peu durable, ces modèles conviennent plutôt aux petits espaces (chambre ou bureau de petite surface), pour une courte pause détente.

brumisateur

DIFFUSION PAR BRUMISATION (PAR ULTRASONS)

Les huiles essentielles sont déposées dans un réceptacle placé au-dessus d’un réservoir rempli d’eau. Sous l’action d’un émetteur à ultrasons, l’eau est agitée à froid et forme une brume qui emporte progressivement des gouttelettes d’huile essentielle. La diffusion couvre une grande surface, mais elle est généralement peu durable après l’arrêt de l’appareil. En raison de la libération d’une brume d’eau, ce type d’appareil sert également d’humidificateur. Par conséquent, il n’est pas le plus adapté dans les pièces déjà humides ou mal ventilées. De manière générale, les diffuseurs à brumisation s’emploient plutôt pour créer une ambiance et parfumer la maison, mais peut être utilisé également dans le cadre de l’aromathérapie, sans être la meilleure technique de diffusion en générale.

nebulisation

DIFFUSION PAR NEBULISATION (MICRODIFFUSION À FROID)

Les huiles essentielles pures (sans ajout d’eau) sont acheminées par une pompe dans une buse de verre. À la sortie de cette buse, un souffle d’air non chauffé vient les propulser dans l’air extérieur. Les composés volatils, bénéficiant de la force cinétique transmise par le souffle d’air, diffusent parfaitement dans l’atmosphère, y compris dans une pièce de grand volume, et restent longtemps en suspension. En outre, ce type de diffuseur est généralement muni d’un programmateur, qui permet de régler la durée et la fréquence de libération des huiles essentielles selon l’effet souhaité. Ces modèles conviennent parfaitement à un usage fréquent (plusieurs fois par semaine). Ils sont notamment recommandés dans le cadre de l’aromathérapie, car ils emploient une technique de diffusion particulièrement efficace, respectant parfaitement les molécules bioactives. De plus, il s’agit de beaux objets, réalisés en matériaux nobles (bois, verre) et sont d’autant plus onéreux.

5b7bd3f4fc8fd614145d96bd-large

LES JEUX DE LUMIÈRES

Pour créer une ambiance aussi relaxante que possible, les diffuseurs électriques d’huiles essentielles à brumisation ou à nébulisation peuvent être munis d’un éclairage LED, parfois de couleur variable, qui permet d’associer aromathérapie et chromothérapie. Cela permet de réduire le stress, en favorisant la relaxation en fonction de l’ambiance lumineuse que vous souhaitez créer.

⬇ ET VOUS ? QU'UTILISEZ VOUS POUR DIFFUSER VOS HUILES ESSENTIELLES ? 

Poster un commentaire

Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..